Plages de galets, eau translucide, abords sauvages à seulement quelques encablures de Lyon. Petit paradis réservé aux respectueux de la nature.

La rivière d’Ain arpente le département auquel elle a prêté son nom et le traverse de part en part pour se jeter dans le Rhône.
Vers Loyettes et Saint-Maurice-de-Gourdans elle crée une confluence sauvage et mouvante, site classé pour ses paysages depuis 1930.

La rivière d’Ain a la particularité d’être une rivière libre, avec son lit qui évolue au fil des pluies et créé des plages, des méandres, des îles, des brotteaux…

L’Ain, une rivière intelligente

En période de forte pluie, la rivière comble ses nappes phréatiques et à l’inverse, en période de sécheresse, ce sont les nappes qui viennent alimenter la rivière, pour le plus grand bonheur des habitants de la rivière.

Ses plages aux galets issus de l’ère glaciaire

La rivière charrie bon nombre de galets, ce qui crée des plages, parfois vastes et parfois intimistes tout le long de son parcours. Ces plages sont propices à la contemplation, au repos et aux balades.
Avis aux amateurs de photographie, la rivière offre des paysages et des couleurs somptueux pour s’adonner à cette art. Par ailleurs, les galets se retrouvent dans l’architecture locale, comme à Pérouges.

Les galets de Pérouges
Les galets de Pérouges

La baignade

Quant à la baignade, elle est libre mais les sites sont non aménagés et non surveillés, ce qui implique la plus grande vigilance de chacun et la baignade s’effectue à vos risques et périls.
Vous pouvez vous orienter vers des sites surveillés comme le Point Vert à Serrières-de-Briord ou les centres nautiques à Saint- Vulbas, Ambérieu-en-Bugey ou encore Lagnieu pour sa piscine d’été .

plages-rivière-ain
Les plages de galets de la rivière d’Ain

La rivière permet également de pratiquer d’autres loisirs comme la pêche, le canoë-kayak et la randonnée.

Découvrir la rivière depuis la rivière quel émerveillement ! Des prestataires touristiques proposent la location de canoës et de kayaks.

Site remarquable

Mais cette rivière est avant tout un site naturel remarquable, qu’il faut préserver, avec l’aide de tous.
Il est donc demandé aux différents utilisateurs de ne pas dénaturer le site, en respectant des consignes simples :

  • collecter ses détritus
  • se garer sur des lieux appropriés
  • ne pas réaliser de feux sauvages
  • ne pas détériorer les habitats naturels pour la faune et la flore en respectant les consignes pour la pratique d’activités, …

En savoir plus

Les brotteaux, terme qui évoque les bords de la rivière et qui sont tantôt immergés par les crues tantôt à sec, sont des lieux propices au développement d’une faune et d’une flore riche et variée. Ils font d’ailleurs partie du réseau européen Natura 2000 et font l’objet d’un plan de gestion. Des balades commentées sur ces espaces sont proposées régulièrement, notamment par le Conservatoire d’Espaces Naturels, pour mieux connaître la rivière et ses espèces et ainsi les respecter.