Grâce à la mise en valeur du patrimoine paysager, la rivière Albarine, aux eaux cristallines, est un lieu « enchanteur » en communion avec trois éléments : air, eau et terre.

Son cheminement

L’Albarine prend sa source à 950 m d’altitude, au cœur de zones humides, sur la commune de Brénod. Elle s’écoule sur un plateau du massif du Bugey, puis elle plonge dans des gorges par une chute de 115 m au niveau de la cascade de la Charabotte. Elle traverse alors la Vallée de l’Albarine avant de rejoindre la rivière d’Ain, à Châtillon la Palud à 222 m d’altitude. 

Au gré des saisons et des caprices de la météo, l’Albarine est changeante et ne laisse pas indifférent  !  

Diverses émotions

Vous vivrez diverses émotions : les plus contemplatifs profiteront d’une balade pour l’observer, se laisser bercer par sa « musicalité », ou encore ressentir la fraicheur qu’elle dégage au cours de longues journées d’été. 

Pour les sportifs, elle offrira un large terrain de jeux : appréciée par les pêcheurs pour la qualité de l’eau et ses peuplements piscicoles ; prisée pour la randonnée aquatique (accessible aux débutants), ou encore offrant des sensations fortes sur la via cordata (accompagné d’un guide diplômé d’état).